Archives de Catégorie: Histoires

Bertile | Petit déjeuner d’une petite princesse gâtée

(Cliquer sur les photos pour les voir en grand)

Lily-Maie, Rose-Maie et Bertile-Réséda sont les princesses d’un tout petit pays.
Les jumelles ont découvert, lors de leur année de terminale, que leur père avait eu de nombreux d’enfants hors mariage et qu’elles avaient donc une tripoté de demi-sœurs et de demi-frères. Mahaut et Alicia font partis de ceux-ci.
Par ailleurs, si Lily adore Rose, cette dernière est un peu plus difficile à cerner quand il s’agit de sa jumelle.

Bertile, quand à elle, a tout de la petite fille pourrie gâtée.
Petite dernière, elle est surprotégée par sa mère, laquelle tente d’oublier les multiples trahisons de son époux en pourrissant sa cadette.
Bien qu’elle soit consciente de l’existence de ses nombreux demi-frères et demi-sœurs, Bertile est incapable de comprendre ou d’accepter ce que cela signifie et croit avoir la plus parfaite des familles.

2 Commentaires

Classé dans Histoires, Séances photos

Réhane | Origine

(Cliquer sur les photos pour les voir en grand)

Réhane est un cas à part dans le monde des loups garous.
Elle est née dans le dernier clan d’Amazone d’Europe. Dès son plus jeune âge elle apprit à se battre et à se servir d’arme, souvent trop lourdes pour elle. On lui enseigna la haine des hommes et la dangerosité du monde moderne.
Seulement, à l’approche de ses dix ans, ses gènes de louve se réveillèrent. L’homme qu’avait séduit sa génitrice était un loup-garou et il lui avait légué son « don ».
Le clan vu alors en elle, l’arme parfaite. Mais, Réhane était bien trop jeune, il lui était impossible de contrôler ses nouvelles pulsions et elle devient rapidement dangereuse.
Le clan parti alors à la recherche de celui qu’elles appelaient « la graine », afin qu’il se charge de celle qui était sa fille.
Elles retrouvèrent sa trace dans une meute, située en forêt d’Argonne.
C’est ainsi que Réhane se vit confiée à un homme qu’elle avait apprit à mépriser. Celle qui avait été élevé dans l’idée de la supériorité féminine se retrouvait emprisonnée dans un monde où la femme ne peut être que soumise.

Poster un commentaire

Classé dans Histoires, Séances photos

Hélaire | Origine

(Cliquer sur les photos pour les voir en grand)

On ne sait rien de son passé ni même ce qui l’a amené à devenir pirate.
Lorsque l’on lui demande « pourquoi avoir choisi un tel mode de vie ? » elle se contente de dire qu’elle échape ainsi au monde des hommes et est maitresse de sa destiné. Elle joue encore de sa féminité pour obtenir ce qu’elle peut obtenir sans violence, bien que cela la révulse.
Sa vie pourrait se résumer à la mer si elle ne s’obligeait pas à jeter l’encre de temps à autres afin d’apporter de l’aide aux populations nesséciteuse.
Cela lui à valu le surnom de « Robin des Océans ».
Son équipage est entièrement constitués de femmes. La plupart sont là pour les « mêmes » raisons qu’elle.
Hélaire se moque de leur passé tant qu’elles font ce qu’elle leur demande.
Malgré son fichu caractère et ses manières « viriles », elle a un côté très doux, presque enfantin, qu’elle essaye d’ignorer. Elle se soucis de son équipage à sa manière et prend soins d’elles tout comme elle prends soins des pauvres auquel elle vient en aide.
Elle n’en est pas pour autant « gentille », le fait d’être charitable n’enlève rien au faite d’être pirate. Même les tueurs en séries ont des sentiments, même si ont ne les comprends pas toujours.

Son outfit a été réalisé par Ptite_Cin l’or d’un échange de swap.

N’est-il pas parfait ♥.♥ ?

Son collier a été fait par Aïla et je lui ai trouvé un pistolet « de pirate » sur ebay. D’autres photos à venir donc ^^

2 Commentaires

Classé dans Histoires

Jae Won | Origine

Née d’une mère esclave et d’un père noble lors de l’époque Joseon*, Jae Won a été vendue comme Gisaeng** à l’âge de 8 ans par la femme de son père, cette dernière redoutant autant la beauté de la petite fille que son intelligence.

C’est cette clairvoyance qui lui permit de supporter et même de profiter de son nouveau statu. Elle apprit l’art de la séduction ainsi que celui des mots et devient ainsi l’une des Gisaeng les plus appréciées.

Il y avait chez elle quelque chose qui captivait quiconque la regardait, comme si elle possédait une emprise magnétique sur ses interlocuteurs. Lire la suite

4 Commentaires

Classé dans Histoires

Jaya | Origine

(Cliquer sur les photos pour les voir en grand.)

Ma vie a commencée lors de ma vingt-septième année. Avant cela je n’avais été qu’un pantin, obéissant aux bon vouloir de mes parents puis de mon mari.
J’ai été marié à l’âge de treize alors que mon époux en avait plus du double. Il était issu d’une caste bien plus importante que la mienne, apportant ainsi aux miens honneur et argent.
Lui gagnait la fraicheur d’une enfant innocente.
Après tout, les femmes ne servent-elles pas qu’à cela en Inde ?

J’ai du danser pour lui, m’enivrer avec d’autres hommes, prendre sur mes épaules la responsabilité de sa maison.
Il avait déjà eu un fils d’un précédent mariage.
Il avait mon âge.
Durant toute ces années j’ai du supporter son corps sur le mien, les commentaire gras et lourds des hommes qui osaient me tourner autour.
Il y a  eu aussi les réprimandes, les coups, les cris.
Jamais je n’ai pu lui donner une autre descendance ; rien que pour cela j’ai voulu croire à l’existence d’une quelconque divinité.
Puis, une nuit, alors que je commençais à perdre l’éclat de ma jeunesse et que mon époux, âgé de plus de soixante ans, pensait à me remplacer, une ombre s’est approchée de moi.
Elle me promettait la liberté et le pouvoir. Elle me disait que je n’aurais plus à servir ni même à ramper devant un homme.
Elle me jurait qu’ainsi je détiendrais le pouvoir de me venger.

Mon premier premier repas a été le sang de mon époux, j’en garde encore le goût sur mon palet.

5 Commentaires

Classé dans Histoires

Érika | Origine

Érika

Érika avançait difficilement dans la neige épaisse qui recouvrait son village. Elle avait l’habitude du froid, elle n’y faisait même plus attention. A cet instant elle n’avait qu’une idée en tête : la survie.

C’était le combat de sa vie, seize ans maintenant, et elle avait plutôt bien réussi. Il était rare que les femmes de son peuple ne soit pas déjà marié avec des enfants et ce n’était pas ce qu’elle voulait.

Elle savait de source sûre que les choses étaient différentes ailleurs. Pas partout mais elle savait qu’un jour elle arriverait à trouver un endroit où elle pourrait vivre sa vie comme elle l’entendait, enfin. Lire la suite

5 Commentaires

Classé dans Histoires