Jae Won | Origine

Née d’une mère esclave et d’un père noble lors de l’époque Joseon*, Jae Won a été vendue comme Gisaeng** à l’âge de 8 ans par la femme de son père, cette dernière redoutant autant la beauté de la petite fille que son intelligence.

C’est cette clairvoyance qui lui permit de supporter et même de profiter de son nouveau statu. Elle apprit l’art de la séduction ainsi que celui des mots et devient ainsi l’une des Gisaeng les plus appréciées.

Il y avait chez elle quelque chose qui captivait quiconque la regardait, comme si elle possédait une emprise magnétique sur ses interlocuteurs.

Cependant, aux fils des années, les gens commencèrent à se poser des questions au sujet de cette femme si belle sur qui le temps ne semblait pas avoir de prises.

Si elle avait atteins ses trente ans, physiquement on ne lui en aurait pas donné plus de vingt.

Les femmes, jalouses, parlèrent de sorcelleries et elles allèrent jusqu’à prétendre que Jae Won était en réalité un Gu-mi-ho***, venue manger le foie des hommes qu’elle séduisait.

Il suffit alors qu’un homme disparaisse pour que la ville entière se retourne contre la jeune femme.

C’est in-extrémiste qu’elle réussit à s’enfuir.

Là commença un périple de près d’un siècle à la fin duquel elle débarqua en Angleterre, alors que l’époque Victorienne connaissait ses premiers balbutiements. Durant son voyage elle avait découvert un monde qu’elle n’imaginait même pas en rêve ; tellement plus vaste, plus riche, plus beau et plus triste que tout ce dont elle avait entendu parler.

Elle y apprit plus qu’elle ne se serait crue capable de retenir. De l’apprentissage des langues à celui des coutumes, de la découverte de saveur, des couleurs, des sons, de toutes ses choses nouvelles qui l’avaient tour à tour émerveillé puis horrifié, elle avait su tirer une force nouvelle. La vie l’avait certes rendue cynique – à trop en voir, on perd ses illusions – mais elle l’avait surtout rendue lucide.

Elle savait qu’elle n’était pas et ne serait jamais tout à fait humaine. Alors que la fatigue et la vieillesse aurait dû l’emporter au loin des vivants, elle était encore plus belle et plus forte que le jour de sa fuite. Son corps semblait s’être figé dans la trentaine, sans qu’elle en sache la raison et pas une fois elle ne voulue en savoir plus sur sa véritable nature.

Petit à petit elle avait apprivoisé ses talents étranges qu’on lui avait confiés et s’était plus à en essayer quelques uns. Ils apparaissaient le plus simplement du monde, au détour d’une phrase, d’un mouvement, d’une pensée. Si ses quatre sens étaient particulièrement bien développé elle se trouvait tout simplement incapable de prononcer le moindre mensonge et le contacte du fer la brûlait instantanément. Elle pouvait à présent contrôler l’attraction qu’elle avait sur les gens qui l’entourait et arrivait à obtenir d’eux tout ce quelle désirait.

Oh ! Il ne lui aurait pas fallu grand-chose pour savoir, pour comprendre mais elle refusait de mettre un mot sur ce qu’elle était. Cela aurait rendu le tout beaucoup trop réel et Jae Won n’était pas sûre de vouloir se confronter à sa véritable nature.

Une fois arrivée à Londres elle chercha à se faire une place parmi les courtisanes. Sa beauté et l’exotisme que représentait ses origines asiatiques firent d’elle une des prostituées les plus prisées.

Aujourd’hui c’est elle qui à prit les rênes de ce qui était alors un bordel de luxe et est à la tête d’une véritable petite entreprise dont le seul but est d’apporter joie et plaisir aux clients qui font appel à leur service.

•••

* Se déroule entre 1392 à 1910. L’histoire de Jae commence vers 1630.

** Sorte de Geisha coréenne.

*** Le Gu-mi-ho est une renarde à neuf queue qui, selon la légende coréenne, se transforme en belle femme afin de séduire les hommes et de dévorer leur foie.

Publicités

4 Commentaires

Classé dans Histoires

4 réponses à “Jae Won | Origine

  1. Chari

    J’aime beaucoup son histoire.

  2. J’adore son make-up, sa wig et l’histoire !! Elle est trop belle !!

  3. Je suis dingue de ses paupière !! Elle est vraiment superbe !
    (Je ne savais pas que tu avais aussi un blog, du coup je l’ajoute à mes favoris sur le mien, histoire de ne pas perdre le lien!)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s